Comment est née la LittéroThérapie ?

Judith Lossmann a deux passions dévorantes : les voyages et la littérature. Pour assouvir la première, elle a créé un magazine :
La Vie Est Belle Voyages. Pour combler la seconde…

Franck Andersen – Sophrologue

Pour combler la seconde, elle a lu. Lu encore ! Lu toujours ! Lu des milliers de livres qui l’ont éduquée et cultivée, bien plus que des parents. 
Petit à petit est née l’idée d’une écriture salvatrice – inspirée des thérapies narratives – pratiquées en milieu médical et des ateliers d’écriture dont les tenants, les aboutissants et la méthode sont transcendés.

Pour « inventer » la LittéroThérapie, fonder la démarche et valider ses recherches sur le pouvoir conscient et inconscient des mots, Judith Lossmann a lu plus de 10.000 livres et atteint les fameuses 10.000 heures de pratique qui valident les savoir-faire. Et elle continue.
Puis, elle a testé la méthode sur elle-même pour réussir à sortir des souffrances émotionnelles dans lesquelles, enfance, adolescence et une partie de sa vie d’adulte l’avaient plongée, avant de la tester sur des personnes en demande.
Après avoir validé et mesuré concrètement les bénéfices et les vertus de la LittéroThérapie, et encore affiné la méthode, elle propose une approche radicalement différente de l’écriture salvatrice lors de consultations.